Devenir fille et fils de Dieu : le Baptême

 

Le Baptême est le sacrement de la foi en Dieu-Trinité. Le baptême ou baptême d'eau est un rite (ou un sacrement) symbolisant la nouvelle vie du croyant chrétien. Il est partagé par la quasi-totalité des Églises chrétiennes, étant donné son importance dans les textes bibliques.

 

L'eau symbolise à la fois la mort par noyade des baptisés dans leur ancienne vie caractérisée par le péché, et leur nouvelle naissance dans une vie nouvelle et éternelle. La foi nécessaire pour le Baptême n’est pas une foi mûre et parfaite, mais un début appelé à se développer dans l’Eglise. La foi grandit encore après le Baptême. C’est pourquoi chaque année l’Église célèbre, dans la Vigile Pascale, le renouvellement de la «Profession de Foi» du Baptême.

Ceux qui subissent la mort à cause de la foi sont certainement sauvés même s’ils n’ont pas encore reçu le Baptême. Depuis les temps les plus anciens, le Baptême est donné aux petits enfants, car il est une grâce et un don de Dieu et ne suppose donc pas que ceux qui le reçoivent le méritent. Ces petits enfants sont baptisés dans la foi de l’Église. Par le Baptême, ils accèdent à la vraie liberté.

Aussi les équipes de préparation au baptême des petits enfants ont-elles heureuses de vous accueillir. Par le baptême, vous devenez membre à part entière de l’Église. Une vie nouvelle avec Jésus le Christ ("Le Messie") commence. Cette première démarche, qui donne accès aux autres sacrements, peut être engagée à tout âge.

Baptême des enfants de moins de 3 ans

Merci de prendre contact avec le secrétariat de la paroisse au moins trois mois avant la date souhaitée. Ceci afin de constituer le dossier administratif et le livret de baptème.

Secteur Provins

Centre paroissial
Tel : 01 64 00 04 23
Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La préparation est assurée par :

M.  Janvier Sabates (Provins - St-Brice - Poigny)

Mme ​Louise Gomis (Sourdun-Hermé)


Secteur Jouy Chenoise

Mme Nadège Rambach

06 48 63 43 62

Secteur Beton-Bazoches

Mme Laurence Picard

06 01 71 01 67

Secteur Villiers-St-Georges

Mme Martine Morisseau

01 64 01 99 10

Secteur Bassée-Montois

Prieuré  Ste-Thérèse
​à Donnemarie-Dontilly

01 60 67 31 19

Baptême des enfants de 3 à 6 ans


Merci d'inscrire votre enfant à l’éveil à la foi ou au catéchisme. Une préparation spécifique lui sera proposée. 

Contact

Mme Blandine Bouillé pour un RDV au

06 25 14 86 11

Baptême des enfants en âge scolaire ou des adolescents

La préparation au baptême s'effectue dans le cadre de la catéchèse ou de l’aumônerie.

Secteur Provins

06 25 14 86 11

mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Secteur Bassée-Montois

06 09 70 47 42

mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Baptême des adultes

La préparation se fait par étapes avec le service diocésain du Catéchuménat.
Le catéchuménat est un temps de formation des catéchumènes ("ceux qui sont instruits de vive voix"), c’est-à-dire des personnes qui manifestent le désir de recevoir le baptême, la confirmation et la communion.

Les conditions du baptême

1. Est-il possible de se faire baptiser à tout âge ?

Oui bien sûr, et il y a chaque année de nombreux baptêmes d’adultes ainsi que des baptêmes d’enfants et d’adolescents d’âge scolaire. Plus de 4000 adultes sont baptisés chaque année en France pendant la nuit de Pâques. Ces demandes de baptême sont souvent consécutives à un événement important de la vie, à une rencontre, une épreuve, une lecture qui interpelle. Parfois, elles sont le fruit d’une longue recherche, d’une question sur le sens de sa vie.

2. Peut-on recevoir le baptême avec une préparation rapide ?

Certaines personnes voudraient faire une préparation rapide au baptême, être baptisé rapidement, par exemple avant leur mariage ou pour être parrain ou marraine. Ce n’est pas possible. Le temps de préparation en France dure habituellement plus d’un an et demi. Il peut être beaucoup plus long dans certaines régions du monde.

La préparation est longue, mais elle prend peu de temps chaque mois. La préparation d’un adulte est plus longue que la préparation au baptême d’un enfant, parce que les parents s’engagent à éduquer leur enfant dans la Foi et à l’envoyer au catéchisme au moins pendant 3 ans.

3. Une personne qui vit en couple sans être mariée peut-elle recevoir le baptême ?

Elle peut commencer une démarche de catéchuménat qui la fait avancer dans la foi et qui l’intègre progressivement dans la communauté chrétienne. Cette démarche, qui doit prendre son temps, aide le couple à clarifier sa situation. Elle peut aboutir, si c’est possible, au mariage ; dans d’autres cas à la séparation. C’est alors que cette personne pourra recevoir le baptême.

Dans certains cas plus douloureux, il faudra vivre dans la foi un baptême de désir. Il est important pour le catéchuménat d’accueillir ces demandes et de les accompagner même si on ne peut pas aboutir jusqu’au baptême.

Les cas particuliers :

1. Une personne qui est divorcée remariée ou qui est mariée avec un divorcé peut-elle recevoir le baptême ?

Elle peut commencer une démarche de catéchuménat qui la fait avancer dans la Foi et qui l’intègre progressivement dans la communauté chrétienne, mais elle ne peut pas recevoir le baptême.

2. Un musulman peut-il se convertir au christianisme ?

Pour l’Église, le musulman adulte peut recevoir le baptême, et il est bien accueilli par l’Église. Selon le témoignage d’un musulman converti au christianisme, la révélation de l’amour de Dieu l’a bouleversé alors qu’il ne connaissait qu’un Dieu souverain, puissant, sans aucune indulgence pour le pécheur.

Mais selon l’Islam, un musulman ne peut pas se convertir au christianisme. Un musulman adulte peut endurer beaucoup d’épreuves lorsqu’il reçoit le baptême et se convertit au christianisme. . Pour l’Islam le musulman adulte qui reçoit le baptême chrétien est un apostat qui mérite la mort. 

Le baptême d’un homme musulman est assez rare. Très peu d’hommes musulmans reçoivent le baptême sauf des berbères qui désirent réintégrer la foi de leurs ancêtres chrétiens et se convertir au christianisme. Pour l’Islam, le baptême d’un homme musulman est un prosélytisme suspect.

3. Le baptême d’une femme musulmane

Le baptême d’une femme musulmane est assez fréquent. De nombreuse femmes musulmanes adultes désirent recevoir le baptême et se convertir au christianisme. Mais parfois sa famille musulmane souhaite la tuer parce que le baptême d’une femme musulmane est interdit et apostat.

Préparation des adultes au baptême

 1. Si un adulte désire se faire baptiser, comment doit-il s’y prendre ?

Pour se préparer au baptême, il faut participer au "catéchuménat". C’est le nom que l’on donne à la préparation au baptême des adultes. Pour participer au catéchuménat, on peut s’adresser à un prêtre ou au secrétariat de la paroisse. Il n’y a rien a payer pour se préparer au baptême et pour recevoir le baptême.

2. Que fait-on pour se préparer au baptême ?

La démarche comporte plusieurs points forts : l’accueil de la parole de Dieu, la prière personnelle et communautaire. Elle conduit à la conversion c.à.d. à changer sa vie pour vivre en chrétien. Cette démarche ne se fait pas seul, elle est soutenue d’abord par un accompagnateur que l’on rencontre régulièrement. Celui-ci apporte au catéchumène une réflexion doctrinale ("catéchèse"), un partage de vie et un lien avec la communauté chrétienne.

Elle est soutenue aussi par la participation à un groupe de catéchuménat composé des catéchumènes et des accompagnateurs. Ce groupe est un lieu de partage de la parole de Dieu, un temps d’expression libre. C’est aussi un moyen de trouver sa place et de s’enraciner dans l’Église.

3. Que découvre-t-on au catéchuménat ?

Participer au catéchuménat est une démarche exigeante, mais qui est source de joie tant pour les intéressés que pour la communauté qui les entoure. Ceux qui se mettent en marche vers le baptême découvrent qu’ils ne sont pas seuls sur ce chemin d’espérance. La rencontre régulière avec son accompagnateur est un temps fort d’amitié et de partage. Les catéchumènes pénètrent la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ.

Célébration du baptême des adultes : les étapes du catéchuménat

1. Les étapes du catéchuménat : L’initiation chrétienne

Le catéchuménat comporte différentes phases.

Un temps de préparation assez court précède l’entré en catéchuménat. Ce temps est appelé aussi "pré-catéchuménat". C’est un temps de discernement des intentions du candidat au baptême. Il faut en effet être vigilant sur les motivations qui, consciemment ou non, peuvent guider la démarche de l’intéressé.

2. L’entrée en catéchuménat

C’est la première étape liturgique de l’initiation chrétienne des adultes. La célébration commence par le Rite d’entré dans l’Église qui a lieu en dehors de l’église, devant la porte. Après une salutation, le célébrant demande au candidat "Quel est votre nom ?", puis "Que demandez vous à l’Église de Dieu ?" "La foi", "Que vous apporte la foi ?" - "La vie éternelle". Le célébrant marque alors du signe de la croix le front du candidat, puis il fait la "signation" sur ses oreilles, ses yeux, sa bouche, son cœur et ses épaules. Puis il invite l’assemblé à entrer dans l’église.

La cérémonie peut commencer autrement. Les candidats sont seuls à être à l’extérieur de l’église. Ils frappent fort à la porte. Quand les coups ont retenti, un membre de l’équipe ouvre tout grand la porte de l’église.

Après la lecture de l’Évangile ("Bonne Nouvelle") et l’homélie (le commentaire de l'evangile par le prêtre), un accompagnateur peut donner le livre des Évangiles à chacun des catéchumènes.

Après "l’entré en catéchuménat", le catéchumène a déjà un statut dans l’Église. Il est inscrit dans le registre diocésain des catéchumènes. Il peut avoir des funérailles chrétienne, s’il meurt catéchumène. Le rituel du mariage prévoit de tenir compte de l’état de catéchumène. Il peut recevoir une bénédiction, ou les cendres. Mais il ne peut recevoir un sacrement (la réconciliation, l’onction des malades...) puisqu’il n’a pas reçu le premier : le baptême. De même, il ne proclame pas la Parole de Dieu et ne lit pas la prière universelle.

3. L’appel décisif par l’évêque de Meaux, au début du Carême

Cette célébration de l’appel décisif des adultes est normalement présidée par l’évêque du diocèse de Meaux. La célébration de l’appel décisif au baptême est à la fois solennelle et émouvante. Elle termine le temps du catéchuménat et ouvre le temps ultime avant le baptême, temps et célébrations de purification et d’illumination.

Comment se passe l’appel décisif au baptême ? Après l’appel du nom de chaque catéchumène, l’évêque interroge les parrains, il leur demande s’ils jugent que leur filleul est apte à recevoir le baptême et il demande à l’assemblée son accord. Après la liturgie de la parole, il demande aux catéchumènes s’ils désirent recevoir le baptême et prononce l’appel décisif au baptême. L’évêque les invite alors à inscrire leur nom sur le registre diocésain et il leur dit : « Vous êtes appelés".

4. Les scrutins

Après l’appel décisif par l’évêque, le catéchumène se prépare immédiatement au baptême, qu’il recevra à Pâques. Il participe à une célébration de purification ou de conversion (ou il se reconnaît pécheur et se dispose à recevoir le pardon de Dieu. Le premier scrutin est une prière d’exorcisme. Il peut aussi participer à une célébration d’illumination où il reçoit le texte du "Notre Père" et celui du "Je crois en Dieu". On appelle cette célébration " scrutins " parce que les catéchumènes scrutent leur cœur.

Les catéchumènes sont des personnes qui, sous l'action de l’Esprit Saint, demandent volontairement et explicitement à être incorporés à l’Église et en Jésus-Christ.

Catéchuménat

Merci de contacter la responsable du Catéchuménat, Mme Yvelise Escribano - 06 59 59 29 80